Étudiants dyslexiques dans mon amphi : comprendre et aider

Étudiants dyslexiques dans mon amphi : comprendre et aider

La dyslexie affecte des milliers d’étudiants dans les universités françaises. Ce handicap porte sur la facilité et la capacité des individus à lire et écrire, constituant ainsi un obstacle – mais pas du tout une limite – à leur capacité à apprendre en situation. L’enseignant de l’enseignement supérieur peut facilement participer à l’accompagnement du dyslexique, à condition de mieux connaître la nature de ce handicap et les différents moyens d’accompagnement de ce trouble.

Dans notre cours « Étudiants dyslexiques dans mon amphi : Comprendre et aider », nous souhaitons vous familiariser avec la dyslexie, sa prise en charge médico-sociale et les effets que ce trouble peut avoir sur la vie universitaire.

Nous allons regarder les processus cognitifs en jeu dans la dyslexie et son impact sur le travail universitaire et l’apprentissage. Nous décrirons les différents tests du bilan orthophonique et neuro-psychologique qui permettent au clinicien de poser un diagnostic et de caractériser le profil de chaque individu ; cette étape est essentielle pour que l’étudiant puisse mieux comprendre son trouble et mettre en place le nécessaire pour sa propre réussite. Nous vous ferons part des études sur l’adulte dyslexique, et plus spécifiquement de l’étudiant dyslexique. Après une discussion avec des professionnels d’accompagnement des services universitaires pour décrire les aides qui sont disponibles pour vous et pour vos étudiants, nous vous proposerons quelques clés pour adapter votre enseignement à ce handicap invisible.

Pour en savoir plus sur la génèse de ce MOOC, vous pouvez lire cet article de Cortex Mag : Mieux accompagner les étudiants dyslexiques.


Prérequis - Condition d'accès

Il n’y a aucun pré-requis obligatoire pour suivre ce MOOC. A qui s'adresse ce cours ? Ce MOOC est principalement destiné aux enseignants de l’enseignement supérieur et plus largement aux équipes pédagogiques. Il peut également intéresser les étudiants (dys et non dys-), les missions handicap, les services de médecine préventive et toutes les personnes sensibilisées au handicap dans le milieu de l’enseignement.

Contenu

Le MOOC est organisé sur six séquences diffusées hebdomadairement. Une fois diffusées, les séquences restent accessibles durant toute la durée du MOOC. Séquence 1 Pourquoi s’intéresser à la dyslexie en tant qu’enseignant dans l'enseignement supérieur ? Séquence 2 La dyslexie chez les enfants : phénomènes et mécanismes. Séquence 3 Les méthodes de caractérisation de la dyslexie. Séquence 4 L’intervention orthophonique. Séquence 5 La dyslexie à l’université : ressentis et caractérisation. Séquence 6 Accompagnement dans le supérieur et parcours de vie.

Institution / Organisme :
ENS Lyon


Dates :
00:00 ,
01/02/2022 - 03/04/2022


Equipe pédagogique

Audrey Mazur-Palandre Ingénieure de recherche à l'Université de Lyon (LabEx ASLAN et Laboratoire ICAR - UMR5191, CNRS, Université Lyon 2 et ENS de Lyon), elle est docteure en Sciences du Langage (Psycholinguistique) et spécialiste du développement du langage écrit et oral, chez l’individu neuro typique et dyslexique-dysorthographique. Elle est la coordinatrice de ce MOOC. Raphaëlle Abadie Psychologue spécialisée en neuropsychologie, diplômée de l'Université de Lyon 2, elle travaille actuellement au Centre d'Action Médico-Social Précoce (CAMSP) de Décines et en cabinet libéral, principalement auprès de personnes ayant des troubles spécifiques des apprentissages. Nathalie Bedoin Maîtresse de conférences à l'Université Lyon 2, rattachée au laboratoire Dynamique Du Langage (UMR 5596, CNRS et Lyon2), elle est co-responsable de la Licence de Sciences et Technologie et enseigne en psychologie, neuropsychologie et sciences cognitives. Bruno Sarrodet Orthophoniste diplômé en 2003 de l'université Pierre et Marie Curie Paris VI, il exerce en cabinet libéral ainsi qu'aux Hospices Civils de Lyon. Agnès Witko Maîtresse de conférences en Sciences du langage à l'Université Lyon 1, elle est chercheuse au laboratoire Dynamique Du Langage (UMR 5596, CNRS et Lyon 2) et orthophoniste. Elle enseigne à l'Institut des Sciences et Techniques de Réadaptation. Gerald P. Niccolai Chargé de recherche au CNRS, docteur en chimie inorganique, il étudie la médiation des savoirs au sein d’un laboratoire des sciences du langage et des sciences de l’éducation.

Langues

Français

Durée

12H

Effort par semaine

2H

Terminé

Coût Formation

Gratuit

Réserver